Free_Sample_By_Wix.jpg

MON CODE D'ÉTHIQUE

Je m’engage à respecter le cadre éthique et déontologique des associations auxquelles j’adhère et je suis membre active: SICPNL (Société Internationale des Coachs en Programmation Neuro Linguistique) et RITMA (Réseau des Intervenants et thérapeute en médecine alternative).

Il est de ma responsabilité de rendre disponible et d’aviser mes clients de mes valeurs éthiques et j’ai à cœur de préserver la confidentialité.


Je m’engage également à :

* Guider et accompagner le client à travers son ou ses objectifs.

* Soutenir l’encadrement dans la poursuite d’objectifs, de réalisation de croissance ou de transformation.

* Préserver la confidentialité des renseignements fournis par le client ou recueillis par le professionnel.

* Respecter le cadre éthique applicable.

* Émettre une facture pour frais d’honoraires pour chaque rencontre.

* Remettre un reçu pour fin d’assurance s’il y a lieu.

 
Free_Sample_By_Wix.jpg

MA CHARTE D'ÉTHIQUE

Ma charte éthique se fonde sur les principes du Bushidô : le code du Samouraï, en tant que système éthique.

Littéralement « La voie du guerrier », ce code définissait la façon dont les nobles guerriers devaient se comporter dans leur vie quotidienne comme dans leur vocation.

En tant que Coach, je considère que ces principes moraux sont tenus d’être observés tant dans ma pratique avec mes clients qu’envers moi-même dans mon processus d’amélioration et de formation continue. À cette fin, la ligne directrice qui m’anime se manifeste dans mes bureaux et dans ma vie personnelle.


La Rectitude

Selon les Bushis (les guerriers japonais) : « La rectitude est l’ossature qui apporte détermination et stature. Sans ossature, la tête ne peut pas reposer sur l’épine dorsale ni les mains bouger, ni les pieds nous maintenir debout. Sans rectitude, ni le talent, ni l’apprentissage ne peuvent transformer un corps en un Samouraï ». Car, au-delà du devoir au sens propre du terme, l’amour qui nous anime et l’intelligence à laquelle nous faisons appel, en restant droit, nous maintiennent dans un équilibre sain, dont la droiture est la voie. Le coaching, les approches et outils que nous utilisons sont et resteront des outils dédiés au changement et à la communication.


Le Courage (la bravoure, l’esprit d’audace et l’endurance)

Le vrai courage consiste à faire ce qui est juste. Moi, Valérie Bouillaut, Coach Professionnelle, considère chaque client dans son entièreté et au regard de l’ensemble de son groupe, de l’esprit de la PNL et du coaching. Aussi, l’aspect spirituel de la bravoure se manifeste par la sincérité, la présence calme de l’esprit. C’est dans cette disposition particulière que je conduis chacune de mes actions et de mes accompagnements.


La Bienveillance et la Compassion

Elles sont réputées comme des vertus en tant que marques d’un esprit noble. Ne dit-on pas que les courageux sont le plus aimants et ceux qui aiment sont ceux qui osent ? Je suis en recherche constante d’innovation dans mes accompagnements, en me gardant de laisser mes croyances personnelles interférer dans mes coachings et ma pratique professionnelle. C’est la neutralité bienveillante qui maintient ma philosophie.

La Politesse

Elle a une place essentielle car elle est le fruit d’une relation sociale arrivée à parfaite maturité. Il est certain qu’il existe toujours une meilleure façon de faire, à la fois plus sobre et plus gracieuse, résultat de la bienveillance et de la modestie. C’est pourquoi, dans cet élan, je recherche à m’accommoder et ce, de la manière la plus aidante et respectable qui soit, en toute confidentialité.

Véracité et Sincérité

Sans véracité et sans sincérité, la politesse est un faux-semblant. Polonius (un personnage dans Hamlet) nous dit : « À toi-même sois fidèle : si dans ton cœur tu ne t’écartes pas de la vérité, tu n’auras besoin d’aucune prière pour que les Dieux veillent sur toi ». Confucius aborde le caractère profond et immuable de la sincérité, capable de provoquer des changements sans mouvement, par la seule présence et de parvenir à son but sans effort ». Le Bushi no ichi-ong – La parole du Samouraï – avait un tel poids que les promesses étaient généralement faites et tenues sans engagement écrit et sa parole placée au-dessus de n’importe quelle autre. Ainsi, le respect de la parole, émise avec véracité est également un engagement envers mes clients..

L’Honneur

Le sens de l’honneur implique une conscience aiguisée de la dignité et de la valeur personnelle. Tout comme nous nous engageons à travailler sur nous-même en tant qu’individu, nous gardons à l’esprit que l’humilité a une place toute particulière qui reconnaît notre propre valeur personnelle. Dans l’étymologie japonaise, na (nom), menmoku (l’expression) et gai-bun (la réputation) ramènent au mot « nom. » Ils sont issus de l’évolution des mots « personnalité » et « identité », fortement liés, tout comme dans certains écrits religieux, à la conscience familiale. Je regroupe dans mon cercle mes clients et leur famille.


Le Devoir de Loyauté

Initialement, dans le Bushidô, la fidélité et la foi jurée à un ordre supérieur étaient une adhésion morale libérée d’intérêts personnels. Ainsi, nous privilégierons toujours la connaissance, l’exploration et la connaissance de soi pour nos clients. Et c’est dans cette optique que je considère mes clients comme les mieux placés pour savoir ce qui est bon pour eux et que, dans mon obligation de moyen, je place son autonomie et sa liberté en première ligne.


La Maîtrise de soi

Cette discipline réprime l’élan personnel ou instinctif au profit d’une assertion intérieure et silencieuse, elle est un contrepoids à la tristesse et à la rage. Sans réprimer le courant naturel de l’âme, elle distord les natures malléables car sans cette continence fondamentale, nous sombrons dans l’hypocrisie.

Et je crois fermement que de ce potentiel d’excellence que j’élève comme ma norme, suivra un idéal positif qui consiste à conserver un esprit égal dans les coachings que je dispense et les échanges que j’entretiens avec mes clients et prospects.


Le Sabre, l’âme du Samouraï

Bien entendu, je ne prône aucune violence d’aucune sorte, et certainement pas de venir vous faire coacher avec votre sabre... ! Chez les Japonais de l’époque féodale, le forgeron n’était pas qu’un simple artisan, il était un artiste inspiré et son atelier un sanctuaire. Puissiais-je faire de mes coachings, de mes accompagnements une œuvre inspirée qui mêle mes connaissances techniques en PNL, mon éthique personnelle et ma relation avec mes clients afin de devenir une artisane au service d’un bien plus grand, tout en maintenant une perspective d’évolution et de remise en question individuelle et collective régulière.


* Charte largement inspirée de Nicolas Beffort et Audrey Sanchez de Coaching Québec avec leur permission.